Accès membre

Stage Représentations sociales des cyanobactéries H/F #93257


Date de parution : 09-01-2023

Annonceur UNIVERSITÉ PARIS NANTERRE - LABORATOIRE LAVUE
Contrat Stage
Secteur Eau / Assainissement
Localisation Hauts-de-Seine
Fonction(s) Études / Projets / Développement
Formation BAC+3/BAC+4

Contexte du recrutement et définition de poste :

OFFRE DE STAGE – Les représentations sociales des cyanobactéries :
enquêtes auprès des usagers d’étangs de Moselle

Localisation : Nanterre Université - Laboratoire LAVUE / Missions en Moselle
Durée : 6 mois (mars – août 2023)

Dans le cadre du projet AMI Eau et Santé « Vers de nouvelles approches pour la gestion des proliférations de cyanobactéries dans les plans d’eau du Pays des étangs » (www.nocyano.fr), financé par l’agence de l’eau Rhin Meuse, l’équipe Mosaïques du laboratoire LAVUE (UMR 7218 CNRS) propose un stage d’une durée de 6 mois à partir du 1er mars 2023 à l'Université Paris Nanterre.

CONTEXTE

Dans un contexte de dégradation de la qualité de l’eau des étangs et en raison des pressions anthropiques qui s’exercent à des échelles locale et globale, le projet a pour objectif général de développer de nouvelles approches pour améliorer la gestion de ces milieux ainsi que les usages qui en sont faits. Le terrain d’étude se situe au sud de la Moselle, sur le territoire de la Communauté de Communes de Sarrebourg Moselle Sud (CCSMS) en bordure du Plateau Lorrain jusqu’aux Vosges gréseuses. Le projet s’intéresse à 4 plans d’eau, dont 3 étangs-réservoirs (Gondrexange, Stock et Mittersheim gérés par les Voies Navigables de France) et l’étang de Lindre, étang piscicole classé Espace Naturel Sensible et géré par le département de Moselle. Actuellement, ces plans d’eau assurent pour les trois premiers l’alimentation et la régulation du canal de la Sarre et du canal de la Marne au Rhin mais aussi de nombreuses activités récréatives telles que la baignade, le nautisme et la pêche amateur, et des activités culturelles en tant que zones naturelles propices à l’éducation et aux promenades. Or, il apparaît depuis quelques années que ces diverses activités sont perturbées par des proliférations récurrentes de cyanobactéries, qui traduisent une mauvaise santé des écosystèmes (phénomène d’eutrophisation). Ces proliférations de cyanobactéries peuvent également causer des problèmes sanitaires (production de toxines dangereuses pour la santé humaine et animale) et avoir des conséquences importantes sur l’activité économique locale (restrictions ou interdiction d’usages).

La particularité du projet est d'associer au suivi scientifique un suivi participatif, à travers l'animation d'un réseau de sentinelles, acteurs locaux, chargés de dresser des observations des proliférations de cyanobactéries, et d'effectuer régulièrement des prélèvements de cyanobactéries et de poissons.

OBJECTIFS DE LA MISSION

Les objectifs du stage portent sur la caractérisation des usages et des pratiques des étangs du Stock, de Gondrexange et de Mittersheim et l'analyse des perceptions sur les cyanobactéries. Le travail consiste à concevoir des enquêtes et traiter les données collectées localement auprès des usagers, riverains et professionnels des étangs pour rendre compte des pratiques et des représentations sociales liées à la gestion de l'eau, à sa qualité et aux dangers associés à la prolifération des cyanobactéries.

Le stage prolonge en partie un premier travail de terrain exploratoire réalisé par des étudiants de l'Université Paris Nanterre au mois d'octobre 2022.

La mission comportera plusieurs tâches :
1. Recueil bibliographique autour de l'analyse des usages et des représentations sociale (études sociologiques, enquêtes, méthodes) et préparation de la première phase de terrain d'une semaine en Moselle au cours du printemps 2023.
2. Conception d'un protocole d'enquête, à visée quantitative et qualitative, pour la seconde phase de terrain en juin et juillet, destiné à saisir les usages et pratiques estivaux des étangs.Réalisation de questionnaires (in situ et en ligne) centrés sur la perception de la qualité des étangs car la période estivale correspond à la phase de prolifération des cyanobactéries.
3. Analyse quantitative et qualitative des matériaux collectés, et rédaction d'un rapport d'analyse des résultats du terrain.

 

CONDITIONS

Type de contrat : Stage conventionné
Gratification : Selon la grille tarifaire légale fixée au 1er janvier 2023
Durée : 6 mois
Date de début souhaitée : 1er mars 2023
Localisations :
- Université Paris Nanterre (92). Bâtiment K, Max Weber, SHS. Laboratoire Mosaïques, UMR LAVUE 7218 CNRS.
- Frais de mission en Moselle (hébergement, transport) pris en charge par le programme.

CANDIDATURE

Les candidatures (CV détaillé, lettre de motivation, travaux en lien avec le profil du poste) doivent être adressées à Elise Temple-Boyer (etempleboyer@parisnanterre.fr) et Fanny Lefebvre (f.lefebvre@parisnanterre.fr).
Les candidat.e.s retenu.e.s sur dossier seront ensuite auditionné.e.s en entretien (possibilité en visio)
Date limite pour l’envoi des candidatures : 25/01/2023
Phase d’entretien : fin janvier - début février

Profil recherché :

Le ou la candidat(e) doit être en cours de validation d’un master en sciences humaines et sociales (géographie, aménagement, sociologie, sciences politiques) ou d’un master en sciences de l'environnement.

Les compétences attendues sont les suivantes :
- Concevoir et conduire des enquêtes (entretiens, questionnaires) sur le terrain ou en ligne ;
- Gérer et organiser des corpus de données en vue de leur exploitation (SIG, statistiques, corpus documentaire…) ;
- Analyser et produire des données quantitatives et qualitatives ;
- Rédiger des rapports ou des documents.

Une attention sera portée sur l'attrait et/ou la connaissance des milieux aquatiques, et particulièrement sur la qualité de l’eau.

Titulaire du permis B.

La maitrise de l’allemand est vivement recommandée.