Accès membre

Chargé.e d’étude écopastoralisme H/F #110225


Date de parution : 15-05-2024

Annonceur CONSERVATOIRE D'ESPACES NATURELS D'OCCITANIE
Contrat CDI
Secteur Biodiversité / Services écologiques
Localisation Hérault
Fonction(s) Études / Projets / Développement
Formation Au moins BAC+3/BAC+4

Contexte du recrutement et définition de poste :

Contrat de travail : CDI à temps plein. Poste basé à Montpellier (34) avec déplacements réguliers dans les départements limitrophes

 Contexte

 Le Conservatoire d’espaces naturels d’Occitanie (CEN Occitanie) est une association loi 1901, issue de la fusion des Conservatoires du Languedoc-Roussillon, de Midi-Pyrénées et de Lozère, agréée au titre de la protection de l’environnement et par l’État et la Région au titre de l'article L. 414-11 du code de l'environnement, gestionnaire d’espaces naturels qui contribue à la préservation d'espaces naturels et semi-naturels notamment par des actions de connaissance, de maîtrise foncière et d'usage, de gestion et de valorisation du patrimoine naturel sur le territoire régional. Le CEN Occitanie est membre de la Fédération des CEN, réseau de 22 Conservatoires, en France. Il gère près de 40 000 ha dans la région dont 1600 ha en propriété/emphytéose.

Il agit selon 4 directions :

  • L’amélioration et le partage des connaissances sur la biodiversité
  • La préservation et la gestion des espaces naturels à enjeux
  • L’accompagnement et l’émergence de projets de développement durable des territoires
  • L’information, la formation, le transfert de connaissances et de compétences et l’animation de réseau.

L’action du CEN Occitanie s’appuie sur une équipe de 140 salariés répartis sur 18 antennes et/ou maison de sites capables d’intervenir à différentes phases des politiques de gestion et de conservation de la biodiversité.

Pour en savoir plus : www.cen-occitanie.org

 

Au sein de la région Occitanie, de nombreux espaces naturels remarquables sont étroitement liés aux activités agricoles passées et présentes, en particulier l’élevage. Ainsi, depuis sa création, le Conservatoire travaille en lien avec des agriculteurs dans le cadre de la gestion écologique des sites (maintien des usages agricoles favorables à la préservation de la biodiversité, évolution des pratiques pour répondre aux objectifs de conservation des sites, déploiement d’une activité agricole sur des sites).

La conservation de la biodiversité et des ressources naturelles au sein des agroécosystèmes est un des piliers de l’agroécologie et d’un développement territorial durable. Dans ce cadre, le Conservatoire porte également un regard multifonctionnel sur le territoire pour préserver les écosystèmes et la fourniture des services écosystémiques (soutien, approvisionnement, régulation, socio-culturels).

 

Ainsi, à travers sa mission de protection de la biodiversité, le CEN Occitanie est aujourd’hui impliqué dans un grand nombre de projets qui relient agriculture et écologie dans les territoires. Il agit dans ces projets en accompagnement aux politiques publiques territoriales (Département, EPCI, Communes) et en partenariat avec de nombreuses parties-prenantes (producteurs, organisations professionnelles agricoles, associations de la société civile, enseignement et recherche, etc.). Fondée sur l’intendance du territoire, la démarche d’intervention du CEN Occitanie cherche à expérimenter la conception, la mise en œuvre et la gestion par une organisation collective élargie d’une transition agroécologique territoriale. Ces expérimentations agroécologiques à l’échelle des territoires nécessitent d’être poursuivies tant elles nécessitent un pas de temps long mais aussi par l’ambition qu’elles portent en termes d’innovation.

 

Missions et responsabilités

 

Placé(e) sous l’autorité du responsable de la mission thématique agroécologie et en coordination avec les responsables départementaux des antennes de l’association, le (la) chargé(e) d’études aura pour principales tâches la réalisation d’études, de diagnostics, notice de gestion et de suivis écopastoraux, ainsi que d’échanger avec les principaux partenaires locaux sur cette thématique.

 

Ses principales missions seront les suivantes :

 

  • Réalisation de diagnostics écopastoraux à intégrer dans notice ou plan de gestion de sites CEN
  • Élaboration et rédaction de plan de gestion écopastoral
  • Réalisation de notice de gestion écopastorale (sites CdL ou autres partenaires) : carto d'habitats, état de conservation, proposition ou ajustement de la gestion pastorale
  • Réalisation de suivi du pâturage (deux types : suivi des cortèges floristiques précis et suivi de l'impact du pâturage sur la végétation)
  • Discussion des ajustements de pratiques et de la prise en compte des enjeux écologiques avec les éleveur(se)s
  • Discussion des ajustements de pratiques et de la prise en compte des enjeux écologiques avec équipes en charge de la gestion des sites du CEN
  • Faire ponctuellement le lien entre éleveur(se) et équipe en charge de la gestion des sites du CEN sur les premières années de mise en place de la gestion
  • Veille bibliographique sur la gestion pastorale, la réglementation, et plus largement le pastoralisme

 

Il / elle bénéficiera de l’appui technique des autres salariés du CEN dans le cadre d’une organisation en équipe projet adaptée à chaque contexte.

 

Par ailleurs, il/elle sera amené.e à contribuer à la mise en œuvre d’une stratégie sur la thématique de l’agroécologique en interne.

Profil recherché :

Qualification et expérience

 

Le/la candidat(e) fera valoir une expérience et des compétences dans le domaine de l’écologie, de la pratique pastorale de l’élevage, de l’agriculture, de la gestion des ressources naturelles et de l’environnement.

 

Profil attendu

  • Formation Bac +3/5 agronome/écologie et/ou expérience passée dans l'accompagnement d'agriculteurs, l'expertise dans les domaines de l’environnement et de l'élevage et de programmes liés directement ou indirectement à la mise en œuvre de pratiques agroécologiques.
  • Une expérience professionnelle dans le monde agricole (production et/ou accompagnement technico-économique) est un plus.

 

Savoirs

  • Connaissances approfondies des milieux et de la flore méditerranéenne, les cortèges structurant, typique des habitats (des Causses aux arrières dunes)
  • Bonnes connaissances des typologies d’habitats naturels et des méthodes d’identification, de caractérisation et de cartographie
  • Bonnes connaissances des enjeux de la biologie de la conservation, du fonctionnement des écosystèmes, de la gestion des milieux naturels
  • Connaissances faunistiques appréciées
  • Expérience dans l’élaboration d'études et de plans de gestion écopastoraux
  • Connaissance du fonctionnement & des contraintes des exploitations et pratiques agricoles et du secteur agricole (acteurs, rapports de forces, principales organisations et courants de pensée) et de ses enjeux.
  • Connaissance du fonctionnement des élevages de petits et grands ruminant.
  • Connaissance du comportement animal sur parcours.
  • Connaissance du système pastoral méditerranéen.
  • Connaissance et maitrise des outils de gestion complémentaire au pâturage
  • Connaissance des enjeux de transition agroécologiques en lien avec la préservation de la biodiversité, du fonctionnement des écosystèmes, de la gestion agroécologique des milieux naturels occitans et de la trame agricole.
  • Bonne connaissance de la PAC.
  • La connaissance du réseau des CEN est un plus.

 

Savoir-faire

 

  • Capacité à créer une relation de confiance propice au travail avec les éleveurs.
  • Savoir argumenter la prise en compte des enjeux écologiques comme les enjeux de production agricoles
  • Esprit de synthèse (jongler entre les enjeux écologiques et leur sensibilité, les objectifs de conservations, les objectifs de productions et les pratiques d'élevage mises en place)
  • Capacité de travail en partenariat avec de nombreux acteurs (coopération).
  • Capacités rédactionnelles indispensables, rigueur scientifique et esprit de synthèse
  • Maîtrise des outils informatiques : traitement de texte, tableurs indispensables, + SIG (Qgis)

 

Savoir-être

  • Curiosité, adaptabilité, autonomie
  • Capacité d’organisation à gérer le temps et les priorités
  • Ecoute, ouverture d’esprit, sens du travail en équipe, du dialogue et de la pédagogie
  • Capacité avérée à prendre la parole en position d’expertise, de médiation et d’animation territoriale

 

Permis B indispensable.

 

Conditions pratiques

 

Prise de poste souhaitée le plus tôt possible

CDI temps plein (35h ou 39h avec RTT) - Poste basé à Montpellier (34) avec déplacements réguliers dans les départements limitrophes

 

Salaire : basé sur le groupe D de la Convention collective ECLAT (2 151,37 € bruts mensuel) avec prise en compte expérience et ancienneté selon profil du candidat et application de la Convention ECLAT.

Prise en charge de la prévoyance à 100 % + mutuelle santé à 100 %

Tickets restaurant : 1 par jour à 7,5 € pris en charge à 60 % (4,5 €) par l’employeur

 

Envoyer CV et lettre de motivation à l’attention de M. le Président par courriel avec la mention en objet « candidature au poste de chargé(e) d’étude écopastoralisme » à : recrutement@cen-occitanie.org (et uniquement à cette adresse)

 

Les documents doivent être intitulés comme suit :

  • Pour le CV : NOM_Prenom_CV
  • Pour la lettre de motivation : NOM_Prenom_LM

 

Le poste est ouvert jusqu'à ce qu'il soit pourvu.

 

Seul.e.s les candidat.e.s retenu.e.s en entretien seront contacté.e.s.