Accès membre

STAGE M2 - Etude de bases de données sur l’abondance et la diversité des insectes pollinisateurs #91545


Date de parution : 16-01-2023

Annonceur LABORATOIRE AGRONOMIE ENVIRONNEMENT
Contrat Stage
Secteur Biodiversité / Services écologiques
Localisation Meurthe-et-Moselle
Fonction(s) Études / Projets / Développement, Informatique
Formation BAC+5

Contexte du recrutement et définition de poste :

Stage

M2 ou équivalent

Laboratoire d’accueil 

UMR 1121, Laboratoire Agronomie et Environnement (LAE) Nancy Colmar, Université de Lorraine - INRAE, 2 avenue de la forêt de Haye, 54518 Vandoeuvre-les-Nancy

Lieu du stage

LAE à Vandoeuvre-les-Nancy

Période du stage

mars à septembre 2023

Noms et contacts des tuteurs de stage

• Camille GAY – camille.gay@univ-lorraine.fr
• Nadia Michel – nadia.michel@univ-lorraine.fr

 

Contexte – Problématique -

Les agrosystèmes produisent de multiples services écosystémiques pour les acteurs de ces territoires et la société. De nombreux déterminants multi-échelles peuvent avoir un impact sur la biodiversité qui supporte ces services. Les pratiques agricoles et la structure paysagère sont les déterminants majeurs qui influencent l’abondance et la diversité des pollinisateurs dans les paysages de grandes cultures. Des travaux sont menés actuellement pour comprendre les mécanismes impliqués dans ces relations, les quantifier et les modéliser.

La thèse de Camille Gay, réalisée en collaboration avec l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA), vise à développer un modèle sur la prédiction de l’abondance et la diversité d’insectes pollinisateurs dans les paysages agricoles. Actuellement, une revue bibliographique des relations entre abondance et/ou diversité des insectes pollinisateurs et structure des paysages agricoles est réalisée.

Le stage proposé vise à tester dans quelle mesure les relations identifiées dans le cadre de cette review s’expriment dans des bases de données sur l’abondance et la diversité des insectes pollinisateurs dans les paysages agricoles. Plus particulièrement, les objectifs du stage sont :
1. D’organiser les bases de données pour les analyses statistiques et paysagères
2. De déterminer et effectuer les analyses statistiques pour vérifier les hypothèses identifiées dans la revue de littérature.

Suite à ces analyses, le ou la stagiaire pourrait participer à la calibration-validation du modèle développé par Camille Gay.

Le ou la stagiaire sera intégré.e au sein de l’équipe Agisem du LAE qui étudie les relations entre pratiques, diversité et services écosystémiques dans le contexte de la transition agroécologique.

 

Conditions matérielles du stage

- Durée : 6 mois de mars à septembre 2023. Lieu de stage : Vandoeuvre-les-Nancy, 54518
- Indemnités de stage Université de Lorraine (dans le cadre du tarif horaire légal : 3,9 euros/ heure)

 

Candidatures -

envoyer CV, lettre de motivation, contact de recommandation et relevés de notes à Camille GAY (camille.gay@univ-lorraine.fr) et Nadia Michel (nadia.michel@univ-lorraine.fr) avant le 23/01/2023.

Profil recherché :

Nous recherchons un.e étudiant.e en dernière année d’école d’ingénieur/ MASTER d’agronomie/écologie/science de l’environnement ou équivalent intéressé.e par les travaux d’analyses statistiques et l’analyse des relations entre structure du paysage et biodiversité.

Autonomie, prise d’initiatives, motivation et capacité d’analyses de données sont recherchées.

Le ou la stagiaire devra avoir un intérêt et des connaissances solides sur l’utilisation du logiciel R pour les analyses statistiques et des bases en systèmes d’informations géographiques avec Qgis.