Accès membre

STAGE Etude des trajectoires spatio-temporelles du socio-hydrosystème Rhin (biodiversité) H/F #91295


Date de parution : 21-11-2022

Annonceur ENGEES & UMR 7362 CNRS LIVE
Contrat Stage
Secteur Recherche et environnement
Localisation Bas-Rhin
Fonction(s) Études / Projets / Développement
Formation BAC+5

Contexte du recrutement et définition de poste :

Financé par le LABEX DRIIHM, le projet HYDECO (https://www.cnrs-univ-arizona.net/menu-fr/ohmi/projet-hydeco/) vise à interroger la relation entre les sociétés et leurs hydrosystèmes, qui peut s’appréhender comme une série de connexions et de déconnexions intervenant dans tous les domaines et dimensions.

 

Ainsi, l’utilisation des cours d’eau ou des ressources hydriques crée des connexions matérielles ou symboliques, l’aménagement des déconnexions physiques (barrages) ou sociales (hydrosystèmes invisibilisés) et les politiques récentes, qui mettent l’accent sur les flux entre les différents éléments et compartiments des hydrosystèmes, insistent sur la « reconnexion » à tous les niveaux. Dans ce contexte, l’objectif du projet HYDECO est d’utiliser la variabilité des situations proposées par les OHM pour tester l’efficacité de la grille de lecture connexion/déconnexion/reconnexion appliquée aux socio-hydrosystèmes et de réexplorer de manière critique et exemplifiée la notion de connectivité. Cette présentation propose d’explorer les pistes de réflexion en train de se construire au sein du projet, pour le moment à travers les cas de la rivière intermittente Santa Cruz (OHMi Pima County), de l’Étang de l’Or (OHM Littoral Méditerranéen) et du Rhône (OHM Vallée du Rhône). Elle s’intéresse notamment aux changements dans les régimes hydrologiques des socio-hydrosystèmes (diminution du débit en lien avec le changement climatique, pressions anthropiques, crues et inondations) qui montrent les connexions oubliées et/ou les effets cumulatifs des déconnexions.

 

Ce stage a pour objectif de répondre à ces questionnements en s’intéressant précisément au Rhin dans le cadre d’un projet dédié nommé DOMINO ; ce projet vise notamment à caractériser le(s) point(s) de bascule ayant modifié les trajectoires spatio-temporelles du socio-hydrosystème du Rhin et identifier les conséquences des changements induits au niveau de la biodiversité (structure et fonctionnalité). Nous souhaitons comprendre comment les usages et activités anthropiques influent sur la perte de fonctionnalité de nos socio-hydrosystèmes, y affectant non seulement la qualité des usages eux-mêmes notamment dans le cadre de la gestion durable de la ressource en eau mais également des services écosystémiques rendus par la biodiversité.

 

Dans ce contexte, le stagiaire H/F devra :

  • Analyser des jeux de données existants sur la biodiversité du Rhin historique et actuelle (biodiversité aquatique - invertébrés majoritairement voire piscicoles)
  • Elaborer des listes théoriques d'espèces (Langage R)
  • Identifier les points de bascule dans les trajectoires spatio-temporelles du Rhin et les relier à des faits structurants.
  • Explorer des pistes d'interprétation en croisant à des données issues de disciplines complémentaires (chimie, géologie, hydrologie).
  • Tester statistiquement les tendances et généraliser les modèles (prédictif)
  • Expliquer et soumettre ces résultats à des panels représentatifs des acteurs de l’eau et de l’environnement (groupes de réflexion)
  • Participer à la rédaction d’un article scientifique à comité de lecture (technique ou scientifique) pour la valorisation du travail

 

Informations complémentaires

  • Gratification selon le minimum légal
  • Poste de travail au LIVE/ENGEES
  • Limite de candidature : 30 novembre 2022
  • Démarrage possible en janvier/février 2023

 

Envoi d’un CV + lettre de motivation à cybill.staentzel@engees.unistra.fr

Profil recherché :

  • Fortement motivé(e) par les enjeux eau & biodiversité ;
  • Connaissances en écologie des milieux aquatiques & en bio-statistiques - profil ingénieur écologue/géographe/bio-informatique
  • Affinité pour les grands jeux de données et leur manipulation
  • Très bonne maîtrise des outils de cartographie SIG (QGIS, ArcGis) & savoir-faire sur la gestion de BDD.
  • Bonne maîtrise du logiciel R
  • Aisance dans la communication écrite et orale – Facilités à échanger avec des acteurs
  • Bon niveau en anglais