Accès membre

STAGE Suivi des populations naturelles et réimplantées de Petite massette (Typha minima H.) H/F #67393


Date de parution : 12-10-2020

Annonceur INRAE Grenoble
Contrat Stage
Secteur Recherche et environnement
Localisation Isère
Fonction(s) Études / Projets / Développement

Contexte du recrutement et définition de poste :

Contexte :

La petite massette (Typha minima Hoppe) est une espèce clonale et pionnière que l’on trouve sur les bancs et berges des cours d’eau des rivières alpines. C’est une espèce fugace, inféodée aux milieux perturbés, dont la dynamique de ses populations se fait à une fréquence élevée en lien direct avec le régime de perturbation du cours d’eau (crues). Son aire de répartition a fortement régressé dans l’arc alpin à cause des changements de dynamique fluviale liés à la chenalisation des cours d’eau et le contrôle des crues par les ouvrages (réservoirs, centrales hydro-électrique etc.). De ce fait, T. minima est protégée au niveau régional et/ou national dans de nombreux pays européens.

Cette espèce est également fortement impactée par les travaux d’aménagement hydraulique, c’est notamment le cas des travaux menés sur la rivière Isère où une importante population de T. minima est présente.

INRAE, en partenariat avec le Symbhi (Syndicat Mixte des Bassins Hydrauliques de l'Isère), travaille sur cette espèce depuis 2014 et mène ainsi des études sur l’écologie, la restauration et le suivi des populations de T. minima.

 

Objectif et contenu du stage :

  • Le stage débutera par une prise de connaissance de la bibliographie sur le sujet
  • Le dernier inventaire complet des populations de minima dans la vallée du Grésivaudan datant de 2019, la personne recrutée pour ce stage participera à l’actualisation de cet inventaire pour l’année 2021. De plus, plusieurs actions de restauration de stations de T. minima ayant eu lieu depuis 2014 dans le cadre des mesures compensatoires, une partie du terrain consistera au suivi des stations restaurées. Plusieurs méthodes de suivi seront appliquées : transects et point contact, relevés de végétation (coefficients de Braun-Blanquet), relevés GPS. Le terrain se fera à pied et en canoë.
  • La dernière partie du stage consistera en une analyse et une synthèse de la dynamique des stations de minima depuis le dernier suivi datant de 2019 ainsi qu’une synthèse des méthodes de suivi existantes de la végétation.

 

Caractéristiques du stage :

Durée : environ 3 mois

Rémunération stage : selon les tarifs en vigueur en 2021

Date de début du stage : 1er Juin 2021 (date modulables)

Lieu : INRAE Grenoble, 2 rue de la papeterie, 38400 Saint Martin d’Hères

Encadrement : Nadège Popoff (responsable) (nadege.popoff@inrae.fr) Renaud Jaunatre et André Evette (co-encadrants)

 

Modalités des candidatures :

Merci de faire parvenir un CV et une lettre de motivation par mail à Nadège Popoff (nadege.popoff@inrae.fr) avant le 19/12/2020.

Profil recherché :

Profil recherché :

Niveau d'études : Bac+2/Bac+3

Formations recommandées : Ecologie végétale, écologie des zones humides (cours d’eau), botanique, et méthodes de suivi de la végétation.

 

Compétences :

  • Intérêt indispensable pour la botanique
  • Capacités rédactionnelles et de synthèse
  • Goût pour le travail de terrain, notamment en milieu aquatique (déplacement en canoë sur l’Isère, passage de seuil, formation canotage et sécurité financée par INRAE (Juin 2021))
  • Savoir nager et être à l’aise dans l’eau