Accès membre

CONSERVATEUR RESERVE NATURELLE REGIONALE DE L’ILON H/F #60813


Date de parution : 19-11-2019

Annonceur PNR ALPILLES
Contrat CDD 12 mois
Secteur Biodiversité / Services écologiques
Localisation PACA
Fonction(s) Gestion technique

Contexte du recrutement et définition de poste :

Contexte et missions :

Le Parc Naturel Régional des Alpilles est un établissement public administratif géré par un syndicat mixte. Le PNR des Alpilles s’étend sur 50 000 ha, et 16 communes dans les bouches du Rhône. Les nombreux inventaires et classements (Natura 2000 ZPS et ZSC, APPB, réserve naturelle, directive paysage...) reconnaissent dans le parc des patrimoines naturels et culturels remarquables et un territoire d’exception soumis à de fortes pressions.

Le Parc naturel régional des Alpilles gère la réserve naturelle Régional de l’Ilon, propriété du Conservatoire du Littoral, sur une surface 180 ha à cheval sur les communes d’Arles et de Paradou. En étroite collaboration avec le chargé de mission biodiversité, il s’agit de mettre en œuvre le plan de gestion de la RNR validé en avril 2019.

 

Sous la responsabilité du Directeur, il (elle) est responsable de la mise en œuvre du plan de gestion de la RNR de l’Ilon, il s’agira  de :

  • Mettre en œuvre les actions du plan de gestion validée en avril 2019
  • Mener les actions de suivi, de surveillance sur le territoire de la RNR
  • Co-Animer les réunions du comité consultatif de la RNR de l’Ilon

 

Missions et activités principales :

* Mettre en œuvre le plan de gestion du site concerné

- Coordonne l’élaboration et assure la mise en œuvre du plan de gestion,

- Prépare et formalise un programme d’action annuel et/ ou pluriannuel,

- Organise la consultation et la collaboration avec les acteurs concernés,

- Assure l’encadrement scientifique et technique de la mise en œuvre du plan de gestion (mise en place des suivis scientifiques et paysagers, recueil et analyse les données),

- Réalise et/ou participe à des missions de terrain (inventaires patrimoniaux, botaniques, culturels, archéologiques, etc ; cartographie des espèces et éléments patrimoniaux protégés, suivis scientifiques, lectures et analyses de paysages, chantiers divers…),

- Identifie les travaux à effectuer et coordonne le travail des prestataires et des sous-traitants,

- Prépare les travaux des instances de gouvernance (comité consultatif, conseil scientifique...), et leur soumet les orientations de gestion ainsi que les budgets annuels,

- Assure le rapport annuel des activités liées au plan de gestion et à son évaluation permanente ou de fin de période de mise en œuvre.

- Assurer la mise en œuvre et le suivi du plan de gestion

- Assure les suivis naturalistes floristiques, faunistiques, paysagers et hydrauliques (identification, inventaires,suivis…),

- Contribue à l’élaboration de protocoles de suivi ou de diagnostic,

- Se charge de suivis techniques spécifiques (par exemple : niveaux d’eau, paramètres de qualité de l’eau, etc.),

- Veille à la propreté et intervient en matière d’entretien du ou des sites,

- Intervient sur l’aménagement (pose de mobiliers bois, de signalétique, ganivelles, fascines, filets, aménagement de gestion des flux piétons et véhicules…),

 

* Assurer la coordination des activités du site concerné :

- Élabore tout ou partie du budget,

- Exécute le budget selon les procédures en vigueur,

- Coordonne l’activité d’accueil du public

- Identifie les besoins en matériel et programme les investissements nécessaires,

- Élabore et présente les documents rendant compte de l’activité annuelle (rapport d’activité).

- Organise et coordonne les activités de police de l’environnement en lien avec les autres services compétents (AFB, DDTM, ONF, gendarmerie…) dans la perspective de passer le commissionnement police de la nature,

- En charge de la police de l’environnement sur le site et à ce titre commissionné, agréé et assermenté.

 

  • Assurer la surveillance du site :

- Assure le suivi de la fréquentation du ou des sites concernés,

- Assure une surveillance régulière du ou des sites lors de tournées (usages, limites de propriété…),

- Accueille et informe le public,

- Sensibilise les usagers du ou des sites : règlementation, prévention…

 

* Contribuer à valoriser le site concerné :

- Informe des activités en cours et développe des projets communs avec les différents acteurs ou usagers concernés (administration, collectivité, association, usager, socio-professionnel…),

- Participe à la mise en réseau des sites protégés en lien avec le réseau des sites du Conservatoire du littoral et d’autres conservateurs et veille à la cohésion des actions réalisées,

- Contribue à la réflexion prospective, propose des stratégies pour la gestion du ou des sites concernés,

- Peut représenter le gestionnaire auprès des partenaires locaux (collectivité locale, association…), au sein de réunions à caractère institutionnel …

 

 

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : 

- Poste à temps complet de 1 an renouvelable sur un emploi dans le grade de technicien principal, ouvert à des fonctionnaires et contractuels

- Salaire 2061 € brut

- Poste basé au siège administratif du Parc à Saint Rémy de Provence

- Entretien de recrutement : le 17  décembre 2019
- Prise de fonctions : 1er mars 2020

 

Personne à contacter pour tout renseignement complémentaire
Jean Michel Pirastru    Tél : 06 08 63 48 67

COORDONNÉES POUR POSTULER: 

Candidature (CV + lettre de motivation) à adresser au plus tard le 6 décembre 2019 (réception)

- par courrier à : Monsieur le Président - Syndicat Mixte de gestion du Parc naturel régional des Alpilles - 2 Boulevard Marceau - 13210 Saint Rémy de Provence

- par mail à : jm.pirastru@parc-alpilles.fr

Profil recherché :

Profil : 

Niveau requis : Bac + 2 minimum dans les domaines de l’écologie et la gestion des espaces naturels
Expérience de la gestion des réserves naturelles et des zones humides appréciée

Maîtrise des outils informatiques, connaissance des outils réglementaires et contractuels de protection de la nature

Qualités : Sens de l’initiative et de l’autonomie, bonne capacité d’analyse et d’adaptation, diplomatie et sens du contact, bonne appréhension des mécanismes de conflit d’usages

Permis B indispensable