Accès membre

STAGE Initiation démarche d’animation foncière H/F – Zones Humides de l’Aume-Couture (16) #60667


Date de parution : 15-11-2019

Annonceur CREN POITOU CHARENTES
Contrat Stage
Secteur Développement territorial
Localisation Nouvelle-Aquitaine
Fonction(s) Études / Projets / Développement

Contexte du recrutement et définition de poste :

Le Conservatoire Régional d’Espaces Naturels de Poitou-Charentes a pour objet « la sauvegarde, la protection, la mise en valeur et l’étude des sites, milieux et paysages naturels de la région Poitou-Charentes qui représentent un intérêt écologique, floristique, faunistique, biologique, géologique et paysager remarquable et de tous sites à valeur écologique potentielle ».

 

Depuis 1993, le Conservatoire agit en ce sens, dans un esprit de concertation et de rigueur scientifique. Il intervient directement par l’acquisition, la maîtrise d’usage, l’aménagement et la gestion des milieux d’intérêt patrimonial, mais également en assistant les porteurs de projet souhaitant valoriser leurs espaces et leurs paysages les plus remarquables. Aujourd’hui, le Conservatoire est impliqué dans la gestion de près de 10 000 hectares dont plus de 1 340 hectares en propriété. Le Conservatoire Régional d’Espaces Naturels de Poitou-Charentes est membre du réseau des Conservatoires d’Espaces Naturels.

 

Le projet de Territoire de l’Aume-Couture (Nord-Ouest du département de la Charente) a été lancé en octobre 2016 par l’EPTB et la Chambre d’agriculture de la Charente. Ce projet de territoire a pour objectif la mise en œuvre d’une gestion quantitative de la ressource en eau reposant sur une approche globale. Suite à la réalisation d’un état des lieux, il a notamment été identifié, parmi les 4 enjeux majeurs, un état des milieux aquatiques dégradé.

 

Afin de répondre aux enjeux, 5 axes ont été définis dont l’animation et la maitrise foncière et/ou d’usage [de zones humides] (axe 3) et la restauration de la fonctionnalité des milieux (axe 4). Le CREN Poitou-Charentes a été identifié comme maître d’ouvrage sur ces deux axes. Au cours de l’automne 2018, dans le cadre d’un travail réunissant de nombreux partenaires techniques (Chambre d’Agriculture, Syndicat de rivière, Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau Potable, Fédération de Pêche, EPTB, Charente Nature), 9 périmètres « Zones Humides » ont été identifiés sur le territoire. Différents critères ont été retenus pour cette identification, dont la présence d’espèces liées aux zones humides (Bruant des roseaux, Bécassines des marais, Cuivré des marais, Grenouille rousse). Au total, les 9 zones humides représentent 685ha, avec un objectif d’acquisition amiable par le CREN de 150ha.  

 

Dans le but de lancer l’animation foncière sur ces périmètres, le Conservatoire recherche ainsi un/une stagiaire pour assurer les missions suivantes :

  • Synthèse des données cadastrales relatives aux périmètres
    • Identification des parcelles cadastrales
    • Recherche des propriétaires
    • Recueil d’informations socio-économiques en lien avec la parcelle (gestion agricole, activités de loisir, d’usage, etc.)
    • Prise de contact avec les propriétaires et acteurs locaux (mairie, partenaires, éleveurs, etc.) en lien avec la Chargé de Mission Territorial du CREN

 

  • Synthèse des données écologiques relatives aux périmètres
    • Etat des lieux des connaissances écologiques
    • Recueil de données permettant de connaître le fonctionnement écologique des périmètres (photographies aériennes historiques, inondabilité des parcelles, etc.)
    • Cartographie des milieux (et/ou habitats) à partir de photographies aériennes et d’observations de terrain « bord de chemin »

 

  • Inventaires complémentaires sur les parcelles
  • Recueil de données complémentaires « bord de chemin » d’une manière générale
  • En cas d’accord express du ou des propriétaires et éventuels exploitants, compléments d’inventaires faune/flore/habitat à l’échelle de la parcelle

 

  • Priorisation d’intervention et propositions de gestion
  • A partir des données récoltées, identification des parcelles prioritaires au sein de chaque périmètre
  • Etude des possibilités de maîtrise foncière sur les parcelles prioritaires et analyse des freins éventuels
  • Propositions de gestion globales à l’échelle de chaque périmètre
  • Préconisations de gestion concrètes sur les parcelles avec opportunité de maîtrise foncière ou demande des propriétaires

 

En fonction de l’avancée du travail, le ou la stagiaire pourra être amené à réaliser des actions proches sur d’autres sites du Conservatoire (Marais de Saint Fraigne, Marais de Longré).

 

Conditions :

  • Stage d’une durée de 6 mois à partir de février / mars 2020,
  • Stage basé à Angoulême dans les locaux du Conservatoire,
  • Permis B indispensable,
  • Hébergement à la charge du stagiaire H/F
  • Indemnité de stage prévue conformément à la réglementation en vigueur.
  • Remboursement des frais de déplacement (barème fiscal en vigueur)

 

Maître de stage :

Sébastien FOURNIER – Chargé de missions territorial antenne Charente

 

Lettre de motivation et CV à adresser avant le 6 décembre 2019 (inclus)

Par voie postale ou électronique (Référence « Stage 16 – 2020 ») à

Monsieur Benoît BITEAU

Président du Conservatoire régional d’espaces naturels de Poitou-Charentes

44 boulevard Pont-Achard – 6ème étage – 86000 POITIERS

fournier@cren-poitou-charentes.org

Profil recherché :

Compétences requises :

  • Formation niveau Master II en Ecologie/Environnement,
  • Compétences naturalistes notamment en lien avec les zones humides,
  • Connaissance des acteurs locaux,
  • Aisance relationnelle et compétence rédactionnelle,
  • Compétences en SIG souhaitée,
  • Autonomie dans le travail.

 

Ce travail de stage nécessite des connaissances naturalistes, ainsi que des connaissances liées au monde rural et à ses acteurs pour pouvoir mener à bien le travail de contact et de compléments d’inventaire. Des compétences cartographiques sont également nécessaires (QGIS). La capacité à écouter et à comprendre  les différents points de vue en matière de gestion quantitative de l’eau est également indispensable.

 

Le ou la stagiaire devra pour cela faire preuve d’un esprit de synthèse, d’une aisance relationnelle et rédactionnelle pour mener à bien les rencontres avec les différents acteurs et devra être force de propositions pour la formulation de mesures de gestion intégrant les données récoltées. Des compétences naturalistes dans un ou plusieurs groupes en lien avec les zones humides (botanique, entomologie, ornithologie, etc.) et une connaissance des modes de gestion des espaces naturels seront fortement appréciées.