Accès membre

Chargé(e) de recherche DCSMM Poissons et Céphalopodes pélagiques côtiers H/F #58625


Date de parution : 14-08-2019

Annonceur MNHN
Contrat CDD 18 mois
Secteur Biodiversité / Services écologiques
Localisation Bretagne
Fonction(s) Études / Projets / Développement

Contexte du recrutement et définition de poste :

Le MNHN recrute un(e):

« Chargé(e) de recherche DCSMM Poissons et Céphalopodes pélagiques côtiers »

PRÉAMBULE

L’UMS 2006 Patrimoine Naturel (UMS PatriNat) - co-habilitée par le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) – a pour mission de produire une expertise scientifique et technique en faveur de la conservation de la biodiversité.

Au sein du MNHN, l’UMS PatriNat est rattachée à la Direction Générale Déléguée Recherche, Expertise, Valorisation et Enseignement du Muséum (DGD REVE), et a pour objectif de fournir, en lien fort avec les activités de recherche, une expertise scientifique sur la biodiversité et géodiversité de France métropolitaine et ultra-marine, sur les thématiques terrestres et marines, pour l’environnement passé et actuel. Cette expertise et l’ingénierie associée porte sur la connaissance du patrimoine naturel, dont les systèmes d'informations et à l'application de ces connaissances pour l'appui aux politiques et programmes de conservation de la biodiversité.

 

CONTEXTE

La DCSMM prévoit la restauration ou le maintien du bon état écologique du milieu marin pour 2020. Le MNHN a été mandaté par le ministère de l’environnement pour contribuer à la mise en œuvre de la DCSMM, en partenariat avec plusieurs organismes. Le MNHN coordonne, comme pilote scientifique national, la déclinaison des descripteurs relatifs à la biodiversité (D1) et aux espèces non indigènes (D2). De plus, le MNHN est désigné comme co-pilote scientifique, avec l’Ifremer, de la thématique « Poissons et Céphalopodes » (PC). Ces travaux de co-pilotage scientifique ont été subdivisés par grandes catégories de PC et répartis selon les domaines d’expertise des instituts. Le MNHN assure entre autres le pilotage scientifique des poissons et céphalopodes pélagiques des milieux côtiers, c’est-à-dire les espèces pélagiques ou bentho-pélagiques fréquentant la colonne d’eau dans les zones dont la bathymétrie est comprise entre 0 et 40 m (zones dites côtières).

Le projet ACaPELA (ACoustique PELagique) est un projet de 21 mois qui a démarré en juillet 2019 porté par le MNHN et réalisé en collaboration avec l’UMR LEMAR de l’IRD, équipe référente dans les techniques d’échosondage, et l’UMS AFB-CNRS-MNHN PatriNat. Ce projet a pour objectif de développer les bases méthodologiques d’une surveillance DCSMM des PC des milieux pélagiques côtiers au niveau national. Les protocoles d’échantillonnages proposés consistent en une adaptation aux contraintes côtières des protocoles d’échosondage et de pêche sur détection utilisés par les campagnes halieutiques PELGAS (PELagiques GAScogne) et PELMED (PELagiques MEDiterrannée). Ces adaptations consistent notamment à combiner l’utilisation de deux technologies acoustiques complémentaires, des sondeurs larges bandes orientés verticalement sous le navire et un sonar multifaisceaux. La validation des cibles détectées sera réalisée en croisant les données acoustiques (index de réflectivité et échotraces) par des pêches sur détection via un filet méso-pélagique, et/ou des comptages visuels en plongée sous-marine, et vidéo quand nécessaire (faible profondeur, tête de roche). Les campagnes tests seront effectuées en Bretagne Nord (baie de Saint Malo) et Bretagne Sud (secteur de Douarnenez) en automne 2019, printemps et été 2020.

 

DESCRIPTION DES MISSIONS

Le (La) Chargé(e) de recherche (CR) sera placé(e) sous l’autorité du chef d’équipe « Directives Milieux Marins » de l’UMS PatriNat et de l’administrateur de la Délégation régionale de l’IRD à Plouzané. Il (elle) travaillera en étroite collaboration avec un(e) Ingénieur(e) d’études recruté simultanément par l’IRD.

Le (La) CR devra collaborer étroitement avec l’Ingénieur d’Etude IRD sur le même site. Les analyses des données sondeurs seront réalisées par l’IE de l’IRD, celle au sonar latéral par le (la) CR du MNHN sans exclusivité. Ensemble ils (elles) développeront la chaine de traitement en intégrant les données axillaires et le cahier des charges qui sera finalisé pour la fin du projet.

Le (La) CR devra analyser les données d’abondance, de diversité spécifique et déterminer les sources de variabilité spatiales et temporelles des signaux acoustiques (déclinés par espèces ou groupe d’espèces).

 

Partenaires internes :

Equipe de l’IRD de Plouzané, équipe de la station marine de Dinard, équipe DCSMM UMS PatriNat.

 

Partenaires externes :

Ifremer, DIRM, DPMA, MTES.

 

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

Type de contrat : CDD

Durée : 18 mois

Rémunération : à négocier en fonction de l’expérience

Date de prise de fonction : à partir du 1er octobre 2019

Lieu : Délégation Régional IRD France Ouest sur le Campus Ifremer à Plouzané (29)

 

PROCÉDURE DE RECRUTEMENT

Le dossier de candidature est à envoyer avant le « 5 septembre 2019 » à : recru-patrinat@mnhn.fr avec la mention : « CR ACaPELA ».

 

Ce dossier comprendra :

- un curriculum vitae détaillé et tous les travaux susceptibles d'éclairer le jury ;

- une lettre de motivation.

 

Pour toute précision, les candidats sont invités à prendre contact au préalable avec :

Anthony ACOU : acou@mnhn.fr

Profil recherché :

CONDITIONS ADMINISTRATIVES REQUISES

Être titulaire d’un doctorat préférentiellement en science de la vie ou éventuellement d’un Master 2 avec expérience significative dans le domaine concerné.

 

QUALIFICATIONS REQUISES

  • Expérience importante en bio(géo)statistiques, et écologie des espèces et/ou des habitats. Des connaissances en technique d’échosondage sont indispensables.
  • Maitrise experte du logiciel R et/ou Matlab, connaitre un autre langage de programmation serait un plus, connaissance des logiciels de SIG.
  • Maitrise importante de l’écologie des poissons pélagiques marins métropolitains et de leur identification.
  • Aptitudes à travailler en équipe mais aussi en autonomie, bonnes qualités relationnelles.
  • Bon niveau d’anglais scientifiques (lecture aisée et synthèse de documents, compréhension orale).
  • Permis B indispensable.
  • Permis côtier et E (remorque) fortement souhaités.