Accès membre

Ingénieur recherche 'Modélisation connectivité pour prise en compte continuités écologiques' H/F #55616


Date de parution : 21-02-2019

Annonceur IRSTEA
Contrat CDD 12 mois
Secteur Recherche et environnement
Localisation PACA
Fonction(s) Études / Projets / Développement

Contexte du recrutement et définition de poste :

Au sein de l’UR RECOVER à Aix-en-Provence, sous la responsabilité de la référente scientifique, l’ingénieur(e) de recherche aura en charge les missions suivantes :
– Le montage et l’animation d’un groupe de travail national associant le MTES, l’AFB, les aménageurs, des bureaux d’étude et toute au structure pertinente sur le sujet.
– La réalisation d’un état des lieux :

o des travaux de recherche existants pertinents au regard du sujet de la prise en compte des continuités écologiques dans l’application de la séquence ERC.
o des différents projets menés notamment dans le cadre de la convention DEB-Irstea par les partenaires du projet (MOCHAB, Diacofor, ConnectERC…) ou dans le cadre du programme Ittecop piloté par le MTES.

o à restituer sous forme d’un article scientifique de type « review », et d’une synthèse à l’attention du groupe de travail national.

– Proposer et effectuer des tests méthodologiques (données, méthode(s) et outil(s)) sur des projets d’aménagement menés ou prévus pour éviter et réduire leurs impacts sur la fonction de continuité écologique dès la phase de conception et pour mettre en place des mesures compensatoires sur les impacts résiduels du projet. L’objectif est de doter les différents acteurs, en premier lieu les maîtres d’ouvrages publics et privés, des outils les plus performants et opérationnels leur permettant de mieux prendre en compte la continuité écologique dans les projets d’aménagement. Valoriser ces travaux sous forme de publications scientifiques

Profil recherché :

– Doctorat en écologie, géographie ou équivalent (ou soutenance d’ici mars 2019)
– Maitrise des méthodes et outils de modélisation et des indicateurs en écologie du paysage, notamment relatifs aux enjeux de connectivité issus de la recherche, et potentiellement transférables aux opérationnels (Conefor sensinode, Graphab, Guidos…)

– Expérience en analyse spatiale et géomatique

– Excellentes capacités rédactionnelles de publications scientifiques et techniques
– Maitrise de l’anglais

– Expérience ou intérêt apprécié sur les continuités écologiques ou la séquence ERC
– Rigueur scientifique

– Autonomie et capacité à rendre compte

– Capacité d’analyse et de synthèse

– Aptitudes au travail en équipe

– Aptitudes à coordonner un projet, animer un réseau d’acteurs scientifiques et opérationnels