Accès membre

Chargé-e de gestion agroenvironnement H/F #55526


Date de parution : 19-02-2019

Annonceur CEN L-R
Contrat CDI
Secteur Biodiversité / Services écologiques
Localisation Occitanie
Fonction(s) Études / Projets / Développement, Gestion technique

Contexte du recrutement et définition de poste :

Placé(e) sous la responsabilité du responsable de projet, le (la) chargé(e) de gestion agroenvironnement a pour mission principale de réaliser le suivi des contrats de gestion agro-environnementales pour la mise en œuvre de mesures compensatoires environnementales.

 

A ce titre, ses principales missions sont les suivantes :

  • Contribuer à l’animation territoriale : Préparation, animation et suivi de conventions de gestion avec les propriétaires et exploitants agricoles
  • Suivi, accompagnement, contrôle des exploitants agricoles ayant signé des contrats agroenvironnementaux
  • Suivi administratif et financier des contrats agroenvironnementaux, édition des contrats et avenants
  • Suivis « habitat » des parcelles faisant l’objet de contractualisation
  • Contribution à la réalisation de diagnostics écologiques préalables à la contractualisation de mesures agro-environnementales et suivi et évaluation de la mise en œuvre des cahiers des charges des contrats avec les agriculteurs
  • Elaboration de mesures de gestion, contribution à leur mise en œuvre, à leur suivi et à leur évaluation
  • Rédaction de notices de gestion et de rapports de diagnostic écologique
  • Et plus globalement, apporter un appui au pôle agrienvironnement du CEN

Il pourra être amené à apporter un appui à d’autres missions du Conservatoire (le cas échéant et selon compétences) :

  • Inventaire faune flore habitats selon compétences
  • Identification et hiérarchisation des principaux enjeux et objectifs de gestion et de conservation
  • Préparation et suivi de chantiers dans des espaces naturels
  • Organisation d’opération de sensibilisation, de chantiers bénévoles

 

Conditions pratiques

Poste à pourvoir le plus tôt possible.

CDI à temps plein

Basé à l’antenne Gard aux alentours de Nîmes.

 

Salaire : selon expérience, basé sur le groupe D de la CCNA (1 872 € brut mensuel)

 

Envoyer CV et lettre de motivation à l’attention de M. le Président par courriel avec la mention en objet « candidature au poste de chargé(e) de gestion agroenvironnement » à : infos@cenlr.org

 

Date limite de dépôt des candidatures : 10 mars 2019

Date prévisionnelle d’entretien : 13 mars 2019

Profil recherché :

Le/la candidat.e fera valoir une expérience et des compétences dans le domaine de l’agroenvironnement et de l’écologie  :

  • Formation : bac+3 à 5 relative à l’expertise et au diagnostic écologique (faune, flore et habitats naturels) et agroenvironnemental
  • Expérience en protection et gestion des milieux naturels (élaboration de notice de gestion, élaboration de cahier des charges de mesures de gestion, mise en œuvre, suivi et évaluation, organisation et mise en œuvre de chantiers, animation territoriale)
  • Connaissance du monde agricole, de ses enjeux et de ses logiques
  • Connaissance des politiques publiques en matière de conservation de la biodiversité, Natura 2000, mesures agro-environnementales et mesures compensatoires.

 

  • Compétences requises

Bonnes connaissances des enjeux de la biologie de la conservation, du fonctionnement des écosystèmes, de la gestion agroenvironnementale des milieux naturels méditerranéens et de la trame agricole

Connaissances des typologies d’habitats naturels et des méthodes d’identification, de caractérisation et de cartographie et connaissances floristiques appréciées

Connaissances faunistiques appréciées

Bonnes connaissances du fonctionnement des exploitations et pratiques agricoles, notamment en élevage

Connaissances des politiques d’aménagement du territoire et des logiques d’acteurs

Expérience de mise en œuvre et suivi de chantiers de gestion

Qualités relationnelles avec les exploitants agricoles et les acteurs agricoles

Capacités rédactionnelles, rigueur scientifique et esprit de synthèse

Qualités relationnelles, sens du travail en équipe et soucis de l'échange et de la pédagogie

Capacité à travailler en partenariat avec de nombreux acteurs (chambre agriculture, associations, entreprises privées…)

Capacité à adopter une posture adéquate lors des missions de contrôle des exploitants

Capacité à prendre la parole en position d’expertise, de médiation et d’animation territoriale

Sens de la négociation

Autonomie sur le terrain et capacité d’organisation

Adaptabilité à la diversité des tâches

Pratique des outils informatiques : traitement de texte, tableurs, + SIG (Qgis) indispensable

Permis B indispensable.

Une connaissance du territoire gardois et en particulier des Costières serait un plus.